Accueil Société

Rassemblement à domicile: quelles sont les règles à respecter

La situation a été clarifiée par un arrêté publié au Moniteur belge vendredi.

Temps de lecture: 2 min

Une étape importante du déconfinement va bientôt être franchie. A partir de dimanche, il sera possible, sous conditions, d’inviter sa famille ou ses amis à son domicile.

Les règles ont été strictement délimitées par un arrêté publié au Moniteur belge vendredi soir.

« L’arrêté ministériel du 23 mars 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 est complété par un article 5bis, rédigé comme suit :

§ 1. Par dérogation à l’article 5, les rassemblements de personnes ne vivant pas sous le même toit sont autorisés aux conditions prévues aux paragraphes 2 et 3.

§ 2. Un ménage, peu importe sa taille, est autorisé à accueillir à son domicile jusqu’à quatre personnes. Ces quatre personnes sont toujours les mêmes. Celles-ci font partie ou non d’un même ménage.

Quand une personne d’un ménage est invitée au domicile d’une autre personne, c’est l’ensemble de son ménage qui s’engage et même si elle se rend seule au rendez-vous. Les membres du nouveau ‘groupe’ ainsi constitué ne peuvent pas recevoir à leur domicile d’autres personnes ou être reçus par d’autres personnes. Pour l’application du présent article, on entend par ‘ménage’ : des personnes vivant sous le même toit.

§ 3. Les règles de distanciation sociale sont d’application entre les différents ménages. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 10 mai 2020, 15:15

    Ah ça, on ne veut pas publier mon commentaire... Je critiquais la photo d'illustration, qui est l'image même de ce qu'il ne faut absolument pas faire lors de retrouvailles.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 10 mai 2020, 14:57

    Une fois de plus, j'admire le sens de l'à propos du gars chargé dans notre gazette vespérale des photos d'illustration: voilà bien à quoi ne devrait ABSOLUMENT PAS ressembler ces réunions...

  • Posté par Bruneau Christiane, dimanche 10 mai 2020, 10:24

    Ahurissant de complexité !!! Kafka était un enfant de chœur à côté de no intellectuels déconfineurs !! Si c'est les mêmes personnes qui écrivent nos lois je comprends enfin pourquoi rien ne marche en Belgique. Au fait : a-t-on vérifié qu les textes français et flamand disent bien la même chose? Est-ce identique dans chaque région?

  • Posté par Biot Philippe, dimanche 10 mai 2020, 10:16

    AU DOMICILE ! Je fais pleinement partie des groupes à risque. Je ne reçois donc plus, chez moi, avec toutes les nouvelles précautions d'usage, que mes enfants car ce sont eux qui font nos grosses courses. En gardant ses distances. J'espère les voir ce dimanche de fête des mères. Dehors? Dans le jardin? Sur le pas de la porte? Dans le salon? Imaginez les conséquences d'une contamination par un membre de la famille….

  • Posté par Cornélis Michel, dimanche 10 mai 2020, 9:26

    Donc à partir du moment ou vous allez dans une famille vous ne pouvez plus aller dans une autre famille et une autre famille ne peut plus se rendre chez vous. Ah oui dans les boutiques vous pouvez .

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko