Alexander De Croo: «La régionalisation a désormais montré ses limites»

Alexander De Croo
Alexander De Croo - Belga

La pandémie a permis de montrer que c’est la coopération entre les gouvernements qui est vertueuse, pas la concurrence », déclare le vice-Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD), dans une interview diffusée en ligne samedi soir par La Dernière Heure.

Selon lui, « l’idée d’une refédéralisation commence à vivre en Flandre et est encore plus d’actualité désormais ». Il ne serait cependant pas efficace de tout recentraliser. « Mais dans les soins de santé, la situation est très compliquée. Les problèmes de gestion et de cohérence y sont énormes. Idem pour la mobilité, les communications. »

« Jusqu’à maintenant, la Belgique a connu une logique de concurrence entre les Régions, de volonté d’accroître leurs compétences et de les isoler par rapport aux autres niveaux. La régionalisation a désormais montré ses limites », ajoute le ministre des Finances.

Ce dernier se dit ouvert à une réforme institutionnelle. « Elle mérite une vraie réflexion », mais « il ne faudra pas réorganiser l’État après une nuit de négociations d’où l’on sortira avec un accord ’à la belge’».

« Que chacun vienne avec ses idées et on en discutera aux élections de 2024 », conclut Alexander De Croo.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous