Accueil Société

«Le succès dépasse de loin nos objectifs»: près de 14.000 personnes ont participé au Covid-19kmChallenge

L’objectif du projet était d’approvisionner les filières de distribution et d’ainsi venir en aide aux personnes les plus démunies.

Temps de lecture: 2 min

Près de 14.000 personnes – 13.586 exactement –, dont 60 % de femmes, ont relevé le défi initié par l’équipe du magazine Zatopek de courir ou de marcher la distance de 19 kilomètres en une semaine, entre le 2 et le 10 mai. Le projet, auquel a participé le Roi Philippe, permet de soutenir l’action Robin Food en achetant virtuellement de la soupe à distribuer aux plus démunis.

Près de 140.000 euros récoltés

Le Covid19kmChallenge s’est terminé dimanche 10 mai au terme d’une semaine d’un défi ’sportivo-social’ qui consistait à courir ou marcher, pour la bonne cause, une distance de 19 kilomètres, en l’espace d’une semaine, à son rythme, dans le strict respect des consignes de sécurité. La performance n’entrait pas en ligne de compte et le nombre de séances de course ou de marche pour arriver au total des 19 kilomètres était illimité.

L’objectif du projet était d’approvisionner les filières de distribution et d’ainsi venir en aide aux personnes les plus démunies. « Le succès de l’opération dépasse de loin nos objectifs », a indiqué Jean-Paul Bruwier, du magazine Zatopek, à l’initiative du projet.

« L’intégralité du montant d’inscription de 7,95 euros par participant et des dons a été versée à l’entreprise sociale ’enVie’ dans le cadre du projet ’Robin Food’, soit un montant total de 136.194,10 euros qui servira à produire près de 52.000 litres de soupe pour le public concerné », a-t-il expliqué.

Des participants de standing

Outre le roi Philippe, plusieurs personnalités ont soutenu l’opération, dont le rappeur Roméo Elvis, la championne olympique de l’heptathlon Nafissatou Thiam, le cycliste Maxime Monfort, l’entraîneur de football Léo Van Der Elst, l’épidémiologiste Yves Coppieters, l’entraîneur d’athlétisme Jacques Borlée, le pongiste Jean-Michel Saive, le professeur de sciences politiques Pascal Delwit et l’épidémiologiste Emmanuel André.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Quentin Glaude, lundi 11 mai 2020, 9:32

    J'applaudis la démarche mais je suis un peu intrigué par les chiffres ... 52.000 litres de soupes pour 136.194 euros, ça fait plus de 2,5€ le litre. Comment expliquer ce prix ? Même de la soupe "toute faite" coute moins cher que ça.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko