Coronavirus - La majorité des agences de voyage ne rouvriront pas leurs portes ce lundi (UPAV)

Le secteur du tourisme, l'un des plus gravement touchés par la crise due au coronavirus, fait encore face à de nombreuses d'incertitudes.

"Une enquête au sein du secteur des voyagistes nous informe que l'ouverture des agences n'a guère de sens aujourd'hui pour la majorité d'entre elles tant qu'il n'y a pas de certitude sur l'offre possible des voyages à l'étranger. Plus de 87 % indiquent qu'une ouverture n'est souhaitable qu'en début du mois de juin, au mieux, pour autant qu'il y ait un minimum de certitude quant à la date à laquelle nous pourrons voyager, à l'endroit où nous pourrons le faire et à la manière dont nous serons autorisés à le faire", explique l'UPAV.

En outre, pour les agences, dont le chiffre d'affaires s'est évaporé depuis plusieurs semaines, "il est difficile de réengager les coûts liés à une réouverture physique des agences", poursuit l'organisation sectorielle.

Toutes les agences de voyages ne resteront pas portes closes; plusieurs agences de quartier devraient ainsi ouvrir dès ce lundi.

"Tous ces professionnels du tourisme, que ce soit de chez eux, ou déjà, dans leur agence, attendent avec impatience les décisions politiques sur les voyages à l'étranger promises fin mai/début juin tant au niveau belge qu'européen, tout en continuant à travailler en coulisses pour relancer le tourisme, un des secteurs économiques les plus importants au monde", conclut l'UPAV.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous