Réouverture des marchés, camps, stages, mariages: Peter De Crem évoque une décision prochaine

Réouverture des marchés, camps, stages, mariages: Peter De Crem évoque une décision prochaine

Le ministre des Indépendants, Denis Ducarme, s’est déclaré lundi partisan de la réouverture des marchés, tout en respectant les mesures sanitaires prises pour éviter la propagation du coronavirus, alors que son collègue de l’Intérieur, Pieter De Crem, évoquait une décision à prendre cette semaine - peut-être mercredi lors d’un nouveau Conseil national de sécurité - ou la semaine prochaine.

«Moi, je le veux. Qu’on puisse donner la possibilité aux maraichers de retravailler» dans le cadre d’un déconfinement progressif, a déclaré M. Ducarme (MR) au micro de la chaîne de radio Bel-RTL dont il était l’invité.

«Les conditions seront strictes», a-t-il ajouté, en rappelant la responsabilité des autorités locales pour encadrer les réouvertures des commerces après deux mois de fermeture.

M. Ducarme a toutefois fait la distinction entre «les petits marchés de village, avec 25 échoppes» et les grands - comme ceux de la gare du Midi à Bruxelles ou de Charleroi à 250 ou 300 échoppes - sans se prononcer sur la date du 18 mai évoquée par la Première ministre Sophie Wilmès (MR). «Cela va être tout le débat», a-t-il souligné.

Le ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem (CD&V), s’est lui aussi déclaré favorable à donner «un peu de perspective pour les marchés ambulants».

«Si une décision est prise par le Conseil nationale de sécurité cette semaine ou la semaine prochaine, ce ne sera pas avant le 18 mai», a-t-il dit, également au micro de Bel-RTL, tout en rappelant que le pouvoir politique fonderait sa décision sur l’avis des experts. Et le ministre d’ajouter qu’une décison devrait également tomber lors du prochains CNS sur les stages, les camps et les activités sportives.

Mme Wilmès avait affirmé jeudi dernier à la Chambre que l’objectif des autorités est d’avoir les conditions remplies pour la réouverture des marchés à partir du 18 mai (lors du passage à la prochaine phase du déconfinement).

«Je comprends cette question sur les marchés. Seuls les marchands ambulants isolés seront en effet autorisés à rouvrir à leur emplacement habituel moyennant une autorisation des autorités locales», avait indiqué la cheffe du gouvernement fédéral.

Quant à la réouverture du secteur de l’horeca, elle n’interviendra pas avant le 8 juin, selon M. De Crem.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous