Coronavirus - Le secteur de la construction s'attend, au mieux, à un recul de 10% cette année

Un résultat qui ne pourra être atteint que si les activités reprennent normalement durant les troisième et quatrième trimestres, permettant de limiter les dégâts.

Selon des prévisions de la Banque nationale de Belgique, les activités du secteur durant le premier trimestre, marqué par deux semaines de quasi-confinement, ont baissé de 6,6%.

Pour le deuxième trimestre, la chute atteindrait même 30%, avertit la Confédération Construction, qui parle "d'un coup très dur et inattendu".

L'organisation sectorielle plaide pour la mise en place d'un plan de relance, "comme lors de la crise financière de 2008". "La construction veut jouer les premiers rôles dans cette relance, car elle constitue non seulement un secteur important, mais aussi un levier de l'économie dans son ensemble", plaide la Confédération Construction, qui travaille actuellement sur son propre plan de relance, dans un premier temps pour soutenir les investissements des ménages, des entreprises et des pouvoirs publics. L'objectif étant, selon son administrateur délégué Robert de Mûelenaere, "de parvenir à un ensemble de mesures équilibrées qui aideront à faire avancer le secteur".

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous