Deutsche Bank renforce son matelas de fonds propres prudentiels

L'émission de cette obligation entrant en catégorie "Tier 2" du capital, qui désigne les fonds propres complémentaires, n'est pas quantifiée dans le communiqué qui l'annonce mais la banque dit viser "un volume de référence".

Un porte-parole joint par l'AFP précise que cela implique un volume attendu de l'ordre du milliard d'euros.

Deutsche Bank a affirmé fin avril s'attendre à une année 2020 à nouveau difficile après cinq années de pertes d'affilée.

Les recettes tirées des commissions devraient diminuer, tandis que les provisions passées pour faire face aux défauts de crédit augmentent, et qu'un plan de restructuration continue de peser.

Aussi, la banque a dû abandonner son objectif de pouvoir afficher à tout moment un ratio de fonds propres prudentiels (CET1) d'au moins 12,5%.

Le capital fraîchement émis "augmentera le ratio de capital total de la banque" et "améliorera en même temps le coussin par rapport aux exigences réglementaires", explique lundi la banque.

Par ailleurs, l'établissement qui dispose d'amples liquidités va racheter aux investisseurs des obligations en cours pour un montant visé de deux milliards d'euros, car ces titres dont la maturité approche ne sont plus qualifiés pour servir de coussin face à d'éventuels coups durs.

La présente émission doit prendre fin vendredi 15 mai.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous