Coronavirus: la prudence est de mise pour les plus de 65 ans, avertit le virologue Yves Van Laethem

Jodoigne
Jodoigne - Photo News

Alors que le déconfinement se poursuit, les experts appellent les séniors à la prudence, en particulier les plus de 65 ans, qui sont des personnes vulnérables, à en croire les statistiques.

On sait que le risque augmente en fonction de l’âge et que, malheureusement, 65 ans constitue une sorte de pivot, a indiqué lundi Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral francophone de la lutte contre le coronavirus, lors du point presse commun avec le Centre de crise. « 50 % des gens qui se retrouvent aux soins intensifs ont plus de 65 ans. Et 90 % des personnes décédées avaient plus de 65 ans », a-t-il illustré.

« Donc avoir plus de 65 ans constitue un facteur à risque, sachant que cette frange de la population peut présenter d’autres facteurs tels que le diabète, l’hypertension, l’insuffisance respiratoire chronique… »

Globalement il est donc conseillé à cette partie de la population, ainsi qu’aux personnes ayant des facteurs de comorbidité, d’appliquer strictement les règles en cours et de veiller à moins fréquenter les plus jeunes, susceptibles de leur transmettre l’infection.

« Il est aussi important que ces personnes prennent conseil auprès de leur médecin traitant. Ce dernier pourra les renseigner sur l’intensité des risques additionnels », a ponctué le porte-parole interfédéral.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous