Mönchengladach va perdre entre 10 et 13 millions d’euros à cause de la crise du coronavirus

Photonews
Photonews

Le Borussia Mönchengladbach estime la perte de revenus due à la crise du coronavirus entre dix et treize millions d’euros, a annoncé lundi le responsable financier du club allemand.

« La crise du coronavirus nous coûte entre dix et treize millions d’euros, à condition que la saison aille à son terme », a déclaré Stephan Schippers. Des chiffres qui pourraient atteindre les 32 millions d’euros. En principe, le Borussia reçoit 22 millions d’euros pour les droits TV et trois millions ont déjà été versés. « Nous recevons une partie pour chaque match. Je vous laisse faire les comptes si nous devons arrêter la saison. »

Schippers a cependant tenu à rassurer sur la santé financière de l’actuel quatrième de Bundesliga. « Mönchengladbach est un club sain, mais pas riche. Nous pourrons traverser cette crise. »

Le magazine allemand Kicker a écrit lundi que les clubs de première et deuxième division allemande pourraient perdre plus de 91 millions d’euros à cause de la fin de saison à huis clos. Les clubs de Bundesliga perdraient 69,7 millions d’euros et ceux de deuxième division perdraient 22 millions.

Kicker a basé ses calculs sur les revenus des tickets des clubs de la saison dernière. Mais l’article également que les chiffres devraient être plus bas car les clubs ont demandé aux détenteurs d’abonnements de ne pas demander de remboursement, et économisent sur la taxe de vente qu’ils devraient payer pour les billets de matchs individuels.

Après deux mois d’interruption, la Bundesliga reprend ses droits samedi à huis clos.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Une image rare
: Musonda Jr en action (ici avec Vitesse Arnhem).

    Par Philippe Gerday

    Football international

    Pour Charly Musonda Junior, c’est la fin du calvaire

  • collage

    Par D.S.

    Standard

    Standard: quatre jeunes seront intégrés au noyau A

  • « Abbas Bayat interrompait parfois l’entraînement pour montrer aux joueurs comment ils devaient tirer ! »

    Par Philippe Dewitte

    Charleroi

    Mario Notaro: «À 70 ans, tu t’approches de la sortie de tout…»

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous