Vinz : « On a répandu de bonnes vibes avec cette initiative »

Les enfants de l’animateur de Tarmac, Anaïs et Eden, ont gardé le contact avec leur « Mommy », Danielle, en donnant de belles couleurs aux trottoirs de leur quartier avec des craies grâce à #MacadamStories

Vinz est la voix et le visage de Tarmac, la plate-forme média de la RTBF tous les soirs de la semaine à 20h. L’animateur vedette compte plus de 50.000 followers sur Instagram et 340.000 sur Facebook. Mais Vinz est aussi un père de famille comme les autres qui est, lui aussi, touché par le confinement. « Pour remédier à cela, Orange nous a lancé un défi : répandre de bonnes vibes avec une craie. Le principe : se rendre à l’endroit où vivent les personnes que l’on aime et créer des dessins et des messages réconfortants à la craie, sur leur trottoir. », explique Vinz.

Des jeux interactifs

« J’ai aussi créé des jeux interactifs avec mes enfants. Ils ont adoré dessiner des papillons et jouer au tennis. On a même pu faire une partie avec les voisins et les passants dans la rue, tout le monde était super content ! Ma chère et tendre s’est aussi prise au jeu en mettant à l’œuvre ses talents artistiques avec les enfants », raconte l’animateur. La participation de Vinz et ses enfants à #MacadamStories a été saluée par des sourires et des pouces levés aux fenêtres. De quoi réchauffer le cœur de leur « Mommy » Danielle et des seniors du quartier. « Et en plus, quand on ne sait plus trop comment occuper les enfants, ça change des occupations traditionnelles et ils aiment beaucoup ça ».

« Force à eux »

« Ma maman, Danielle, a 71 ans. Elle est l’heureuse grand-mère de Anaïs, 7 ans, et Eden, 2 ans », indique Vinz. « C’est un moment très douloureux car elle a un véritable rapport d’amour avec ses petits-enfants. Il n’y a que du positif. Elle a un peu pris ça comme une punition. C’est vrai que c’est un peu de la discrimination, mais c’est pour leur bien », explique Vinz. Avec #MacadamStories, « ça nous a permis d’atténuer un peu l’isolement. Le confinement permet un retour à la nature, avec moins de voitures et de pollution. C’est l’occasion pour les enfants de reprendre possession en toute sécurité de l’espace urbain avec quelques craies. C’est easy ! Et c’est un vrai retour à l’essentiel qui permet de tisser du lien social entre les enfants et les grands-parents. C’est difficile pour tout le monde. Force à eux ! ».

Partage sur les réseaux sociaux

En plus de #MacadamStories, la famille de Vinz a évidemment « beaucoup échangé à travers les réseaux sociaux. On fait des appels Messenger, Tik Tok ou des conférences téléphoniques mais les contacts réels nous manquent beaucoup ». Prendre soin de ses aînés et de leur bien-être pendant ce confinement est très important et quelques gestes simples comme ceux de Vinz et de ses enfants peuvent suffire à répandre de la joie autour de soi.
 



« Vous voulez aussi mettre des couleurs dans la vie de ceux qui en ont besoin ? C’est simple, je vous invite aussi à partager vos MacadamStories via le hashtag #MacadamStories en taguant @Orange_Belgium et à envoyer plein de bonnes ondes à vos voisins, aux passants, à votre famille, etc. De plus, il y a plein d'idées à reprendre pour vos messages de soutien sur le site Macadamstories.be. Courage à tous en cette période et GG @Orange_Belgium pour l’initiative». #restecheztoiatafaçon

La UneLe fil info Partager
Sommaire