Accueil Monde France

A Paris, un déconfinement très frileux

Après deux mois sous cloche, la vie reprend très lentement ses droits. Le cœur de la Ville Lumière bat au ralenti.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Evidemment, pour ce premier jour de déconfinement, on ne s’attendait pas à voir des milliers de gens s’embrasser sur les Champs-Elysées. Mais un pouls aussi bas…

Quand le jour se lève ce lundi à Paris, le cœur de la ville ne se remet à battre qu’au ralenti. Il n’y a ni bouchons, ni foule. Seules des bourrasques balayent les avenues dans lesquelles les travailleurs, presque tous masqués, zigzaguent pour éviter les passants. Sur les routes, on circule comme un dimanche matin. Les bus ne transportent pas plus d’une dizaine de passagers. Les nouvelles pistes cyclables éphémères ne sont pas prises d’assaut. Sous terre, le métro échappe au scénario noir. Hormis de l’affluence à l’heure de pointe sur la ligne 13, la plus fréquentée de Paris, les rames ne sont pas bondées. Pour la RATP, comme pour le gouvernement, qui craignait le pire, c’est un énorme soulagement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs