Coronavirus - Espagne: Iberia épinglée pour non-respect de mesures anti-virus

Sur les réseaux sociaux, des passagers de ce vol avaient diffusé dimanche des images de l'avion "quasiment plein" en se plaignant de l'absence de "distance de sécurité" entre passagers, quand les trois sièges d'une rangée étaient occupés, sans en laisser un vacant au milieu.

"Iberia va être dénoncée pour ne pas avoir respecté les mesures sanitaires" spécifiées dans le décret du 14 mars instaurant l'état d'alerte, a indiqué à l'AFP une porte-parole de la Garde civile. "Des vérifications ont été faites sur le vol Madrid - Las Palmas dimanche et les mesures établies par décret n'étaient pas appliquées", a-t-elle assuré, sans plus détails.

Selon la télévision publique TVE, les agents de la Garde civile ont constaté que l'avion avait un taux d'occupation de 86%, avec 155 passagers pour 180 sièges.

Dans un communiqué, Iberia a fait valoir qu'"aussi bien l'industrie - Association internationale du transport aérien (IATA) en tête - que le fabricant Airbus ont récemment fait valoir que le blocage du siège central est une mesure qui n'est pas nécessaire pour offrir davantage de sécurité, puisque l'avion offre des caractéristiques spécifiques qui font que le risque de contagion est bas".

La compagnie assure appliquer "toutes les mesures pour protéger clients et employés", qui "tous portent un masque à bord".

"Dans la cabine d'un avion, l'air se renouvelle toutes les trois minutes et l'utilisation de filtres HEPA élimine les virus et bactéries avec une efficacité de 99,99%", explique Iberia, qui a aussi renforcé le nettoyage et la désinfection.

Iberia dit organiser un nombre très réduit de vols, "afin de faciliter les connexions pour les cas de force majeure", et assure que "ces vols ont généralement un taux d'occupation très bas".

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous