Coronavirus - Toyota prévoit un effondrement de son activité en 2020/21

Toyota anticipe un effondrement de 79,5% de son bénéfice opérationnel sur son nouvel exercice 2020/21 démarré le 1er avril, qui devrait s'élever à 500 milliards de yens (4,3 milliards d'euros), selon un communiqué.

Il s'attend aussi à une chute de 19,8% de ses ventes mondiales en 2020/21, lesquelles devraient totaliser 24.000 milliards de yens (206,8 milliards d'euros au cours actuel).

Le groupe n'a pas livré de prévision de bénéfice net annuel, en raison des incertitudes encore trop élevées à l'heure actuelle.

La pandémie de Covid-19 risque d'entraîner un "important déclin" économique dans de nombreux pays, et "la production et les ventes automobiles ont déjà été fortement affectées", a rappelé Toyota dans son communiqué.

Le groupe table sur une "reprise graduelle" du marché automobile mondial à partir de la deuxième moitié de l'année 2020, pour se retrouver en fin d'année ou début 2021 à ses niveaux de 2019.

Cependant "l'impact du Covid-19 étant "très large, significatif et sérieux", la faiblesse du marché automobile devrait persister pour le moment, a encore prévenu Toyota.

En 2019/20 le premier constructeur nippon a plutôt bien résisté, avec un déclin de son bénéfice opérationnel de seulement 1% à 2.442,9 milliards de yens, et des ventes également en repli de 1% à 29.930 milliards de yens (258 milliards d'euros).

Soutenu par des gains comptables exceptionnels, son bénéfice net 2019/20 s'est même apprécié de 10,3% à 2.076,18 milliards de yens (17,9 milliards d'euros).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous