Le RWDM est virtuellement en Division 1B suite au refus de la CBAS d’octroyer une licence à Virton

@Devaux
@Devaux

Après Lokeren qui a fait faillite et après Roulers qui n’a pas reçu sa licence, c’est au tour de Virton de se faire recaler par la CBAS. Cela signifie que, à l’heure actuelle, la Division 1B, qui est composée de huit équipes, ne compte plus que cinq clubs qui ont reçu leur licence pro pour la saison prochaine, à savoir OHL, le Beerschot, Westerlo, l’Union Saint-Gilloise et Lommel. Il manque donc trois équipes pour compléter la série. Trois équipes qui ont reçu leur licence pour le foot professionnel qu’il faut aller chercher en Division 1 amateurs. Dans l’ordre, il s’agit de Deinze, Seraing et du RWDM. Le club molenbeekois devient donc le 24e club professionnel de Belgique !

« On est dans le top 24 des clubs pro », se réjouit Thierry Dailly, le président molenbeekois. « Avant le refus de la licence de Virton, on était encore 25e. Je ne vois plus désormais comment on ne pourrait pas être en D1B la saison prochaine. Je suis un compétiteur et j’aurais aimé évidemment fêter la montée sur le terrain mais je prends cela comme un trophée de la bonne gestion. J’en suis très fier. »

Mais le RWDM ne peut cependant pas encore crier victoire car l’assemblée générale de la Pro League se réunit ce vendredi pour acter la fin du championnat et décider (en théorie) comment se déroulera la saison prochaine. Sans oublier également que Virton et Roulers n’ont peut-être pas encore dit leur dernier mot.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous