Accueil Sports Autres sports

Nivelles, 30.000 habitants, 9.000 sportifs à l’arrêt, des clubs à l’agonie

Dans une ville sportive comme la cité aclote, laboratoire de ce qui se passe ailleurs en Wallonie, le paysage a été complètement transformé depuis que les clubs ont fermé suite à la crise du Covid-19. Même si la reprise s’amorce, les dégâts risquent d’être immenses.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 10 min

Ce qui est terrible, c’est le vide et le silence… » Christian Verbeck arpente, masque sur la bouche, l’une des sept salles de son centre Espace Santé, réparties sur 1.700 m2, juste à côté de l’Institut provincial d’Enseignement technique de Nivelles. D’habitude, jeunes et moins jeunes se croisent en permanence dans ce complexe où, de la danse au yoga, en passant par la gym tonus, la self-défense, le tai chi et la sophrologie, tous les adeptes de la forme et du bien-être trouvent leur compte. Un complexe désormais complètement déserté et plongé dans la pénombre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Autres sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs