Accueil Sciences et santé

Zika: un premier cas d’infection grave du cerveau détecté chez un adulte

Les cas se multiplient sur la propension du virus à atteindre sérieusement le système nerveux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le virus Zika, déjà accusé d’être à l’origine d’atteintes du cerveau de bébés, à la moelle épinière et du syndrome neurologique de Guillain-Barré, peut aussi provoquer une grave infection du cerveau chez l’adulte, pouvant occasionner un coma, avertissent des médecins français.

Ils ont pu constater la présence du virus Zika dans le liquide céphalo-rachidien d’un homme de 81 ans atteint d’une méningoencéphalite, une dangereuse inflammation du cerveau et des méninges, selon un rapport qui vient de paraître dans la revue médicale américaine, le New England Journal of Medicine (NEJM).

Cette nouvelle étude montre que les cas se multiplient sur la propension du virus Zika, qu’on a longtemps cru anodin, à atteindre sérieusement le système nerveux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs