Accueil Monde

Des données précieuses pour les services de renseignement belges

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

En quoi ces données sont-elles précieuses pour les services de renseignement belges et comment pourront-elles être exploitées ?

La Sûreté de l’État, qui a appris l’existence de cette clé USB dans les médias, n’a pas encore eu accès aux informations qu’elle contient.

Pour les obtenir, elle devra se tourner vers les services de renseignement et de sûreté britanniques ou allemands qui les ont en leur possession. À moins qu’ils ne prennent l’initiative de transmettre ces informations aux autres états concernés.

«  Encore faut-il être certain qu’il s’agit bien d’un document authentique  », ajoute-t-on à la Sûreté. «  À ce stade, il semble qu’il y ait des doutes à ce sujet ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs