Aucun centre de triage de patients n’a reçu son «allocation de démarrage» en Belgique

Aucun centre de triage de patients n’a reçu son «allocation de démarrage» en Belgique
Reuters

Aucun centre de tri n’a encore reçu le financement de démarrage promis et plus de la moitié des centres de tri flamands n’ont encore reçu aucune compensation. C’est ce dont se plaignent les différentes organisations de médecins mardi.

Des centres de triage ont été mis en place spécifiquement pour examiner les patients susceptibles d’être infectés par le coronavirus, d’une part pour maintenir le COVID-19 hors des cabinets de médecins généralistes et d’autre part pour maintenir une capacité hospitalière gérable. Depuis le 16 mars, des cercles de médecins généralistes se sont installés partout en Belgique : 94 en Flandre, 45 en Wallonie et 12 à Bruxelles.

Un accord sur le financement a été conclu avec le Riziv il y a quelques semaines. Elle prévoit un remboursement de démarrage d’un maximum de 7.230,60 euros, proportionnel au nombre d’habitants et au nombre de médecins généralistes participants. En outre, Riziv intervient avec 26,78 euros par patient examiné (majoré de 13,20 euros le week-end et les jours fériés), 47,25 euros par heure de soins infirmiers et 34,96 euros par heure pour le soutien administratif (chaque fois avec un maximum de 12 heures par jour).

Mais aucun centre de triage n’a encore reçu l’allocation de démarrage, se plaignent mardi Domus Medica, le Collège de Médecine Générale, Wachtposten Vlaanderen et les trois syndicats de médecins (BVAS, le cartel ASGB/GBO/MoDeS et AADM). « D’après une enquête que nous avons menée, il apparaît également qu’environ 55 % des centres flamands n’ont pas encore été remboursés », déclare Roel Van Giel, président de Domus Medica-. « Il n’y a pas de données pour la Wallonie et Bruxelles, mais je ne peux pas imaginer que la situation y soit différente ».

En attendant, il semble que les coûts vont augmenter dans les semaines et les mois à venir. « Comme les centres de triage deviennent maintenant aussi des centres d’essai, ils resteront ouverts encore plus longtemps que prévu », déclare M. Van Giel.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous