Accueil Monde États-Unis

Coronavirus: plusieurs proches de Trump infectés, Pence garde ses distances «pour quelques jours»

Le vice-président américain Mike Pence, dont une proche collaboratrice a été testée positive au coronavirus, a décidé de garder ses distances avec Donald Trump « pour quelques jours », a indiqué mardi la Maison Blanche.

Temps de lecture: 1 min

Le nouveau coronavirus a fait officiellement son apparition la semaine dernière dans l’épicentre du pouvoir exécutif américain : Katie Miller, porte-parole de Mike Pence, a été testée positive, comme un militaire au service du président également.

« Le vice-président a fait le choix de garder ses distances pour quelques jours », a déclaré Kayleigh McEnany, porte-parole de l’exécutif américain. « C’est sa décision personnelle », a-t-elle insisté.

Trois membres de la cellule de crise sur le coronavirus, qui est dirigée par M. Pence, se sont placés par précaution en auto-isolement : Anthony Fauci, l’épidémiologiste mondialement reconnu qui conseille Donald Trump, Robert Redfield, directeur des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), et Stephen Hahn, patron de l’agence des médicaments (FDA).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une