Déconfinement: un propriétaire d’une résidence secondaire lance une action contre l’Etat

Déconfinement: un propriétaire d’une résidence secondaire lance une action contre l’Etat
Mathieu Golinvaux

Un propriétaire de résidence de secondaire a envoyé un huissier mardi au cabinet du ministre de l’Intérieur Pieter De Crem pour lui amener une citation à comparaître. Le propriétaire réclame 50 euros par jour à l’Etat, car les mesures prises pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus l’empêche de se rendre dans sa résidence de la Côte pour y passer le confinement, indique à Belga son avocat, Stijn Verbist, confirmant une information du Tijd.

La patience des propriétaires de résidences secondaires est arrivée à sa limite, estime l’avocat. Son client, qui veut rester anonyme, affirme que son droit à la propriété a été violé et estime donc qu’il doit obtenir compensation. L’affaire sera traitée par le tribunal civil de première instance de Bruxelles. « Personne ne remet en question la nécessité des mesures. Mais si de telles mesures sont prises, elles doivent l’être dans le cadre légal existant », défend l’avocat.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous