Marc Dutroux renonce à écrire aux parents de ses victimes

Marc Dutroux, tel qu’il apparaît dans l’émission Telefacts.
Marc Dutroux, tel qu’il apparaît dans l’émission Telefacts. - Telefacts.

VTM a diffusé des images de Marc Dutroux, ce mardi soir, dans son émission Telefacts. Ces images, obtenues clandestinement, ont été filmées par d’autres détenus de la prison de Nivelles. On y entend l’homme de 63 ans, condamné à perpétuité, clamer son innocence.

En marge de cette émission, Me Dayez, contacté par SudPresse, a affirmé que son client avait renoncé à écrire le courrier qu’il avait prévu d’adresser aux familles des victimes. « Il n’a plus le punch pour finir le courrier qu’il avait commencé à écrire aux familles Marchal et Lambrechts. Il accuse le coup, est en dépression, sous médicaments, et passe son temps à dormir », explique-t-il. Les courriers qui devaient être adressés aux parents de Julie et Melissa ne seront, eux non plus, pas terminés. « J’ai ressenti une telle hostilité de la part de l’avocat des Russo que je ne veux pas qu’une lettre de Dutroux leur donne l’impression de les harceler. » Et d’ajouter qu’il ne voulait pas « mettre de l’huile sur le feu ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous