L'impact du virus sur les opérations d'assurance d'Ageas "relativement limité"

Ageas a fait état mercredi d'un bénéfice net de 452 millions d'euros, contre 251 millions d'euros au premier trimestre 2019, porté par une plus-value de 310 millions d'euros. Mais les tempêtes qui ont frappé la Belgique et le Royaume-Uni en février et la chute des marchés ont pesé négativement sur les résultats du groupe belge.

Le bénéfice net des activités d'assurance s'élève à 113 millions d'euros, contre 258 millions un an plus tôt: le bénéfice net en "Vie" atteint 89 millions d'euros, "influencé par les turbulences liées au Covid-19 sur les marchés financiers en Belgique et en Asie" tandis que le bénéfice net en "Non-vie" est en recul de 35 à 24 millions d'euros.

Le ratio combiné, qui mesure les coûts des sinistres par rapport aux primes perçues, est resté de justesse sous la barre des 100% et s'élève à 99,7%.

L'encaissement a pour sa part baissé de 7%, à 12 milliards d'euros, ce qui résulte d'un recul de 9% en "Vie", à 10 milliards d'euros, "en raison de la baisse des affaires nouvelles en Asie, de la transition graduelle vers de nouveaux produits au Portugal et de la baisse des ventes des produits en unités de compte par rapport à l'année dernière en Belgique", et d'une hausse de 10%, en "Non-vie", à 1,9 milliard d'euros.

"Étant donné qu'un retour à la normale est peu probable à court terme", Ageas s'attend à ce que ses performances et résultats ressentent probablement les conséquences de la pandémie "tout au long de l'année". Ces "incertitudes externes" empêchent Ageas de confirmer ses prévisions de bénéfices pour 2020. Ageas avait précédemment présenté des orientations de bénéfice net sous-jacent de l'ordre de 850 à 950 millions d'euros.

Le groupe avait déjà annoncé début avril qu'il confirmait son dividende de 2,65 euros par action mais que celui-ci serait versé en deux fois pour tenir compte de recommandations des autorités de régulation, dont la BNB. Un versement d'un premier dividende de 0,27 euro par action sera proposé lors de l'assemblée générale des actionnaires du 20 mai alors qu'un dividende intermédiaire de 2,38 euros par action sera versé "plus tard dans l'année".

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous