La société belge St Paul rachète les activités dans le fromage râpé et fondu de Givaudan

Acquises lors du rachat en 2017 de l'entreprise néerlandaise Vika, ce pan d'activité a généré en 2019 un chiffre d'affaires de 13,5 millions de francs suisses (12,8 millions d'euros à taux actuels), a indiqué Givaudan dans un communiqué, précisant que sa cession n'aura pas d'impact significatif sur sa division arômes.

Le groupe suisse, qui a procédé à une importante vague d'acquisitions, va conserver les produits clés dans le rachat de Vika, dont le fromage en poudre, les fonds de légumes et de viande ainsi que les bouillons.

"La cession de nos activités liées au fromage fondu et râpé a pour objectif de renforcer l'accent sur notre coeur d'activité", a déclaré Louie D'Amico, le président de la division "Arômes" de Givaudan, cité dans le communiqué.

Fondée en 1985, l'entreprise familiale St Paul fournit des préparations fromagères à l'industrie alimentaire, principalement en Europe, ses volumes progressant toutefois fortement dans le reste du monde. Son chiffre d'affaires se situe aux environs de 50 millions d'euros, détaille le communiqué.

Son principal site de production se trouve à Lokeren, en Flandre orientale, où avait été créée l'entreprise, mais dispose également d'un site d'entreposage, de râpage et de nettoyage du fromage à St. Jansteen, aux Pays Bas, où son siège social a été transféré en 2017.

Depuis le rachat en 2014 du français Soliance, qui lui avait permis de se renforcer dans les ingrédients de cosmétiques, Givaudan a réalisé pas moins de 15 acquisitions.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous