Sony: chute de 36% du bénéfice annuel, grande incertitude pour 2020/21

L'importante baisse du bénéfice net est due en partie aux difficultés rencontrées par le groupe sur son dernier trimestre (janvier-mars) face à la pandémie, mais elle est amplifiée à cause d'une comparaison défavorable sur un an.

Sony avait en effet enregistré des résultats record en 2018/19, dopés par des gains exceptionnels liés à l'absorption du label musical EMI et à la vente de parts de la plateforme de musique en ligne Spotify.

"Les incertitudes causées par la propagation du Covid-19 empêchent Sony de prévoir raisonnablement ses futurs résultats", selon un communiqué du groupe.

Sony a toutefois précisé s'attendre à une chute "d'au moins 30%" de son résultat opérationnel en 2020/21, après avoir généré un bénéfice opérationnel de 845,5 milliards de yens en 2019/20 (-5%).

Le groupe base cette prévision sur le scénario d'un pic de la pandémie dans le monde d'ici fin juin et d'une reprise progressive de l'économie mondiale cet été, pour un retour à la normale en fin d'année.

Sony s'attend à ce que son activité dans l'électronique grand public (téléviseurs, smartphones, appareils photo...) soit la plus affectée par le Covid-19, en raison des perturbations de sa production et d'un déclin "significatif" des ventes en raison des mesures de confinement, surtout en Europe.

Le groupe est plus confiant pour son activité dans les capteurs d'image pour appareils photos et smartphones, locomotive actuelle de ses résultats, dont la production continue normalement au Japon. Ce segment pourrait toutefois faire les frais d'un ralentissement du marché mondial des smartphones, a prévenu le groupe.

Dans l'industrie du divertissement, Sony a maintenu le lancement prévu de sa nouvelle console de jeux vidéo PlayStation 5 autour des fêtes de fin d'année 2020, mais s'attend à une diminution de ses revenus dans le cinéma.

Ses ventes totales en 2019/20 ont baissé de 5% à 8.259,9 milliards de yens (71 milliards d'euros), avec notamment une chute de 18% sur le dernier trimestre (janvier-mars), affecté par le Covid-19.

Par grandes divisions, ses ventes ont baissé l'an dernier dans l'électronique grand public et le divertissement, mais ont très fortement augmenté dans les capteurs d'image (+22%).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous