Un gérant s’étonne que les parcs d’attractions ne puissent pas rouvrir: «Où est la logique?»

Un gérant s’étonne que les parcs d’attractions ne puissent pas rouvrir: «Où est la logique?»

Les zoos peuvent rouvrir leurs portes lundi prochain, les parcs d’attractions, eux, devront attendre au moins jusqu’au 8 juin pour une réouverture. Pour Stefaan Lemey, directeur général de Bellewaerde et membre de Belgoparks, l’association des parcs d’attractions belges, « la logique est un peu perdue. Nous prenons les précautions nécessaires et pourrions ouvrir dans une semaine et demie. »

Comme Bellewaerde possède également un parc animalier, cette partie du parc pourrait être ouverte. « Mais nous n’allons pas le faire, les coûts d’exploitation sont trop élevés pour ouvrir le parc aux seuls visiteurs du zoo », déclare Lemey.

Perte du chiffre d’affaires importante

En raison de la fermeture, le parc d’attractions a déjà subi une perte de chiffre d’affaires de plus de 4 millions d’euros pour les mois de mars et avril. Lemey insiste donc pour pouvoir rouvrir rapidement.

« Nous prenons les mesures nécessaires, comme l’ajustement des files d’attente ou la réduction de la capacité, » explique M. Lemey. « Pendant les mois d’été, nous aurons entre 9 000 et 13 000 visiteurs, et cela devra être réduit au moins de moitié. Cela aura déjà un grand impact sur les distances entre les visiteurs. Il y aura également une signalisation telle que nous la connaissons aujourd’hui dans les rues commerçantes. »

Lemey s’attend à ce que tout soit prêt à Bellewaerde et dans les autres parcs d’attractions d’ici le 8 juin. « En réalité, nous pourrions rouvrir dans une semaine et demie. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous