Coronavirus: la disgrâce des vaccins à vecteur viral

ITALY CORONAVIRUS PANDEMIC COVID19
Société
Analyse
La déclaration de Mario Draghi marque un tournant dans les relations avec la Turquie.
ITALY GOVERNMENT PANDEMIC CORONAVIRUS COVID19
TURKEY-EU_
Michel et Erdogan s’asseyant sans hésitation dans les deux seuls fauteuils disponibles, tandis que Mme von der Leyen reste là, debout, un instant, cherchant sa place...
Messieurs Michel et Erdogan prennent place, sans hésitation, côte à côte, dans les deux seuls fauteuils disponibles, tandis que Mme von der Leyen reste debout, un instant, cherchant sa place.
La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, en appelait, en janvier, au «moment de l’Europe». Mais plusieurs annonces consécutives de retard dans les livraisons ont plombé cette exhortation.
Tedros Adhanom Ghebreyesus, le patron de l’OMS, a opéré un petit virage en critiquant notamment le partage insuffisant des données par les Chinois lors de la mission des experts.
Le Premier ministre belge, Alexander De Croo, a suivi avec attention la prestation de Joe Biden (en haut à droite, sur l’écran), invité à rejoindre les chefs d’Etat et de gouvernement européens, réunis en sommet par visioconférence.
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.
HEALTH-CORONAVIRUS_EUROPE
BELGIUM EU HEALTH PANDEMIC CORONAVIRUS COVID19
Cinq Etats membres ont appelé à des discussions «le plus tôt possible» entre les 27 dirigeants européens sur les énormes disparités de distribution des vaccins dans l’UE.
Ursula von der Leyen a annoncé une initiative «juridique» en mars pour «faciliter la vie des Européens» en ces temps de covid-19.
«Les Etats-Unis sont de retour: nous sommes prêts à faire notre part», affirme Charles Michel. Le leitmotiv, dit-il, c’est la «complémentarité».
La preuve de vaccination ne devrait pas, à ce stade, exempter les voyageurs des obligations de test ou de quarantaine.
Un centre de vaccination à Athènes: les autorités plaident pour l’instauration d’un «passeport vert».
La Commission, qui préconise de ne pas interdire les déplacements non-essentiels mais de les décourager fortement de et vers les zones les plus à risque.
Plus Allemande qu’Européenne? Ursula von der Leyen ne fait pas l’unanimité à la tête de la Commission.
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, contempteur habituel de l’Union européenne, s’est résolument tourné vers les vaccins russe et chinois.
La décision annoncée par le Premier ministre Alexander de Croo fait pour le moment figure d’exception au sein de l’UE.