Accueil Société

Pour le déconfinement total, ce sera encore long, très long…

Le CNS a confirmé la réouverture partielle des écoles, des musées… Pas de nouvelles mesures avant le 8 juin. « Il n’y aura probablement pas de retour à la normale pour l’été », a insisté Sophie Wilmès.

Article réservé aux abonnés
Cheffe Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Est-ce parce que les deux derniers Conseils nationaux de sécurité avaient positivement surpris les attentes des Belges – les magasins rouverts le 11 mai plutôt que le 18, puis les contacts sociaux le 10 mai, huit jours plus tôt que prévu ? Que les statistiques épidémiologiques continuent à plonger ? Que huit semaines de confinement commencent (vraiment) à peser ? Que la Commission européenne discute de réouverture des frontières, pour aller se ressourcer à l’étranger ? Que la culture pousse son plan et les bourgmestres de la Côte leurs plages ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Peeters Patrick, lundi 18 mai 2020, 13:31

    « Toute manifestation à caractère culturel, sportif, touristique et récréatif reste interdite jusqu’au 30 juin. » Horum omnium fortissimi sunt Belga : De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves. Mais il ne faut pas pousser le bouchon trop loin Maurice et je veux dire Sophie Wilmès.Vivement un vrai gouvernement digne de ce nom.

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 16 mai 2020, 11:10

    C'est intolérable ce qui s'est passé; tant au niveau du manque d'anticipation, que de la tentation de séquestrer les fragiles; que du nombre anormal de décès.

  • Posté par Rebecca Vangansbeke, jeudi 14 mai 2020, 15:37

    J'ai quand même une question : pourquoi l'épidémie de grippe de Hong Kong qui avait fait un millions de morts en 1968-69 n'a pas fait autant de bruit que celle d'aujourd'hui, qui n'a fait "que" 250.000 morts plus ou moins ? Eh bien parce que les hôpitaux savaient assumer ! Ces mesures d'austérité ont vraiment détruit la capacité d'accueil de nos hôpitaux ! franchement... On joue avec nos libertés. Juste par imprévoyance on a été confinés, car pas de masques, pas de gels et pas de confinement des gens arrivant sur notre sol de pays contaminés. Franchement on a joué avec nos libertés. Oui faisons attention pour les plus vulnérables, mais gardons à l'esprit qu'il ne faudra PLUS JAMAIS nous priver de liberté par imprévoyance !

  • Posté par Cornélis Michel, jeudi 14 mai 2020, 15:58

    Vous avez tout à fait raison.

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, jeudi 14 mai 2020, 10:05

    Franchement, quand on lit tous ces commentaires, heureusement que l'on ne déconfine pas plus vite, ce serait la catastrophe assurée et, ces commentateurs du dimanche seraient les premiers a tirer à boulets rouges sur le gouvernement.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs