L'érosion du diesel continue sur le marché des carburants (fédération) (PRESS)

Chaque année, depuis 2016, la consommation de diesel comme carburant perd du terrain par rapport à l'essence. On est passé de 83 % de part de marché (entre 2010 et 2014) à 75 % en 2019. Cette érosion se traduit aussi en chiffres absolus. On est passé de 8,6 millions de m³ de diesel consommés en 2010 à 7,7 millions de m³ en 2019. Durant la même période, la consommation d'essence est passée de 1,7 million de m³ à 2,5 millions.

Malgré cette baisse, le diesel reste le carburant "numéro un" en Belgique et de très loin. Mais cette domination est due à l'importante flotte de camions, qui ne carburent quasi qu'au diesel.

"En ce qui concerne la consommation du diesel en Belgique on peut dire qu'environ 35 % vient des camions, et 65 % des voitures", précise la Fédération.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous