Un vaccin d’abord pour les Etats-Unis? L’entreprise française Sanofi fait machine arrière

Le géant pharmaceutique français Sanofi assure avoir bien l’intention de rendre accessible à toutes les nationalités un vaccin contre le Covid-19 qu’il aurait développé. Le message posté sur Twitter survient après l’annonce du directeur général affirmant que les USA seraient servis en priorité.

« Le vaccin contre le Covid-19 sera mis à disposition de tous les citoyens, quelle que soit leur nationalité », a assuré le directeur général du laboratoire français Paul Hudson, d’après un message relayé sur Twitter par Sanofi France mercredi soir. Le directeur général ajoute que « les équipes de Sanofi sont mobilisées pour accélérer le développement d’un vaccin contre le coronavirus ».

Cette communication survient après une déclaration de Paul Hudson à l’agence de presse Bloomberg indiquant que Sanofi servirait les États-Unis en premier si le groupe trouvait un vaccin contre le nouveau coronavirus. Puisque le pays « partage le risque » des recherches menées à travers un partenariat, le gouvernement américain « a le droit aux plus grosses précommandes », a expliqué Paul Hudson.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous