Djali Amadou Amal.
Livres Critique

Nouvelles voix africaines

«
Sans hystérie dramatique, sans mal-être morbide, sans pathos.
»
Le premier chapitre de «Mon père, ma mère, mes tremblements de terre»
«
Armand Gatti disait pour mon frère et moi
: l’image et les mots. Il nous a institués en duo
» avoue Jean-Pierre Dardenne sous le regard approbateur de Luc.
Matt ou la voix grave de l’Amérique.
BelgaImage
Tintinophile depuis l’enfance, Patrice Leconte promet
: «
Je veux être au plus près de l’esprit d’Hergé, de la BD. L’adaptation sera fidèle même si forcément, on prend certaines libertés. 
»
Pour Martin
BelgaImage
Quand j’étais petite, ma mère m’a demandé ce que je voulais faire plus tard. J’ai répondu «
c’est quoi le plus difficile
?
» Ma mère m’a répondu
: «
C’est philosophe.
» J’ai dit
: «
Je veux être philosophe.
»
«
Lorsque je rédigeais mon livre, j’ai fait inscrire le nom de Philippe le Hardi sur mes baskets, une façon de me soutenir dans ce véritable marathon d’écriture.
»
Le Bayard d’or 2020 revient au documentaire belge «
Petit Samedi
», de Paloma Sermon-Daï.
MALI-SECURITY_
9fa2e35c2d277af414fbadd762180a6f-1455590115
« Il y a toujours un moment  où on se demande si on a vraiment choisi la place  qui est la nôtre. »
Photonews
Après sept ans d’un long combat judiciaire, Delphine, devenue Saxe-Cobourg et princesse de Belgique, remporte une victoire éclatante : «Avoir le droit d’exister», nous dit-elle.
Des enfants hors mariage? Une situation courante dans les monarchies!
Delphine accompagnée de deux de ses avocats, Me Alain de Jonghe (à gauche) et le constitutionnaliste Me Marc Uyttendaele.
4649357