Accueil Société

Evolution de la propagation du coronavirus en Belgique: un premier signal d’alerte (infographies)

Le nombre d’admissions à l’hôpital pour des soins liés au coronavirus ne diminue pas. Un effet possible des premières mesures de déconfinement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

A quatre jours du passage à la phase 2 du déconfinement, une première alerte peut-elle être donnée ? Dans son bilan d’hier, le SPF Santé publique épinglait l’attention à porter au nombre de nouvelles hospitalisations qui «se stabilise, mais reste assez élevé», indiquait le communiqué de presse.

Au milieu d’une suite d’indicateurs qui sont désormais tous passés au vert depuis quelques jours, et le sont encore ce jeudi, avec moins de 2.000 personnes hospitalisées, dont 407 en soins intensifs, avec un nombre de nouveaux décès constatés en constante diminution, le nombre d’entrées à l’hôpital est un voile d’ombre au tableau. En 4 jours, celui-ci n’avait plus été aussi élevé que dans les chiffres de ce jeudi, avec 81 nouvelles admissions. Elles étaient tombées à 43 lundi. Elles grimpent depuis lors, et retrouvent le niveau qui était celui du 2 mai.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

39 Commentaires

  • Posté par MORNARD PASCAL, vendredi 15 mai 2020, 18:27

    il est vraiment Petit ce Cedric . Petit journaliste en tout cas qui utilise les grosses ficelles putassières pour faire du clic commercial.

  • Posté par Matagne Denis, vendredi 15 mai 2020, 8:49

    A-t-on une idée de comment les gens ont été contaminés ? Est dans des cercles familiaux, hospitaliers, maison de repos... je trouve que c’est la bonne question a se poser

  • Posté par curto calogero, vendredi 15 mai 2020, 7:39

    Une photo avec des masques jeté dans la nature, pourquoi ne pas dire les actions à menée pour que cela n'arrive plus, ils faut absolument des poubelles Convid, dans les villes en leurs absence, ont les retrouvent sur le sol.

  • Posté par Martin Roland, vendredi 15 mai 2020, 18:03

    Si vous pensez que les porcs qui balancent leurs masques et gants par terre vont marcher 2 mètres pour aller les mettre dans une poubelle, alors vous croyez encore au Père Noël.

  • Posté par Verhoest Thierry, jeudi 14 mai 2020, 23:55

    Quand nous passerons de 1 hospitalisé à 2, titrerez-vous que cette augmentation de 100% annonce la deuxième vague annoncée par les porte-peur ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs