Les clients passent au numérique également dans leurs assurances (Capgemini)

Les consommateurs de tous âges sont en train d'adopter un état d'esprit "millenial" selon le rapport: "ils font de plus en plus confiance à leurs propres recherches sur internet pour obtenir des informations et souscrire en direct des produits d'assurance", outrepassant donc les intermédiaires. Une tendance qui s'est encore accentuée depuis l'épidémie de covid-19. "L'appropriation du numérique par toutes les générations et l'impact sans précédent de la pandémie sont des raisons impérieuses pour lesquelles les assureurs établis doivent transformer leurs modèles de fonctionnement", estime Anirban Bose, directeur général des Services financiers de Capgemini.

Les assureurs traditionnels doivent donc prendre des mesures pour rester pertinents sur le marché, selon le rapport. "Cela implique de refaçonner les produits existants pour répondre aux besoins et aux préférences des clients, qui évoluent rapidement."

La demande de produits d'assurance proposés par les BigTechs augmente effectivement rapidement: "alors que seulement 17% des personnes interrogées dans le cadre du World Insurance Report 2016 avaient déclaré qu'elles envisageraient de souscrire une assurance auprès d'une BigTech, ce chiffre a doublé en 2020 pour atteindre 36%".

Le rapport conseille donc aux assureurs d'offrir "un engagement hyper-personnalisé et fondé sur l'expérience" à leurs clients. "Par ailleurs, alors que les préférences des clients évoluent plus rapidement que jamais, une évaluation continue par la gestion des données en temps réel est indispensable pour faire évoluer l'expérience client au même rythme que les besoins et désirs des consommateurs."

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous