Les vélos partagés Billy Bike veulent devenir "un vrai transport public"

L'ambition de la plateforme créée en 2017 est d'impliquer le plus de Bruxellois possible dans son développement. "Notre rêve est de devenir un vrai transport public, comme la Stib, mais pour la mobilité partagée", ajoute son CEO Pierre de Schaetzen. "Avoir des milliers de Bruxellois comme actionnaires est un premier pas dans cette direction."

Via la plateforme de crowdfunding Spreds, il est possible de devenir actionnaire avec un investissement de 50 euros. L'entreprise utilisera les fonds récoltés pour soutenir sa croissance et agrandir sa flotte ainsi que sa zone d'activité.

Billy Bike a lancé son service au public en 2019 avec une flotte de 600 vélos, accessibles via son application mobile sur un quart de la région de Bruxelles-Capitale. La plateforme a enregistré 10.000 utilisateurs et plus de 100.000 locations en un an d'activité.

Malgré la crise liée au coronavirus, l'entreprise indique avoir triplé son chiffre d'affaires entre mars et avril.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous