Vacances, réouverture des bars, plan d’investissement: ce qu’il faut retenir des mesures annoncées en France

Vacances, réouverture des bars, plan d’investissement: ce qu’il faut retenir des mesures annoncées en France

Les Français pourront partir en vacances en France en juillet et août en dépit du Covid-19, a annoncé jeudi le Premier ministre Edouard Philippe. Il a dévoilé un plan de relance du tourisme « massif », représentant « pour les finances publiques un engagement de 18 milliards d’euros ».

« Le tourisme fait probablement face à la pire épreuve de son histoire moderne, alors même que c’est un des fleurons de l’économie française, son sauvetage est donc une priorité nationale », a déclaré le Premier ministre au sortir d’un comité interministériel dédié au secteur.

Hôtels, restaurants, voyagistes : toute la filière française est à l’arrêt depuis mi-mars, et 62.000 de ses entreprises ont d’ores et déjà bénéficié de 6,2 milliards d’euros de prêts garantis par l’Etat.

Mais « les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d’août », a annoncé jeudi Edouard Philippe, sous réserve toutefois « de possibles restrictions très localisées » en fonction de l’évolution de l’épidémie de coronavirus.

Pour les cafés et restaurants situés dans les zones vertes, « une réouverture le 2 juin pourra être envisagée si l’évolution de l’épidémie ne se dégrade pas et sous réserve que les mesures sanitaires recommandées par le Haut Conseil de santé publique soient parfaitement respectées », a annoncé Edouard Philippe.

Au total, l’ensemble des mesures gouvernementales représente « un engagement de plus de 18 milliards d’euros pour les finances publiques : c’est sans précédent, c’est massif, c’est nécessaire », a déclaré le Premier ministre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous