Décloisonner les murs de la classe d’accueil pour les enfants migrants

Il faudrait que la transition entre les classes préparatoires pour les primo-arrivants et les cursus normaux soit plus courte. «
Dix-huit mois c’est beaucoup
» pointe le rapport de l’UNESCO.
Société
Dossier
 
©Dominique Duchesnes.
6.311 étrangers ont été placés en centres fermés en 2016. Ici, celui de Vottem. ©Dominique Duchesnes
Le cas de Brahim lève le voile sur le manque de suivi de l’administration. © Belga.
«
Je sais que la Belgique est un pays compliqué, a commenté Theo Francken. Mais je pense qu’il y a quand même des possibilités de trouver un consensus. S’il n’y en a pas… je préfère me taire.
» © Aurore Belot
d-20160816-G9G4UR 2016-08-15 20:51:56
© Dominique Duchesnes
Theo Francken © Belga
L’un des 80 migrants interceptés à La Panne en 24 heures. © Reuters / François Lenoir
© Photo News
Francken en visite au Centre Fedasil © Le Soir (Pierre-Yves Thienpont)
Dans l’avion, selfie de Theo Francken avec Jan Jambon et Charles Michel à l’arrière-plan. «
Toujours les mêmes qui travaillent
», a twitté Francken. © D.R.
© Reporters
_TPY0768.JPG
©Le Soir / Dominique Duchesnes
L’ancien home où doivent s’installer une centaine de migrants, malgré l’opposition de la population. ©Le Soir/Pierre-Yves Thienpont
L’annonce des badges pour réfugiés a très vite suscité des réactions. Sur les réseaux sociaux, l’affaire a pris de l’ampleur, les références au traitement réservé aux juifs pendant la guerre étant largement mis en avant.
Le choix de la rédaction
  1. Emmanuel Macron apparaît comme le meilleur interlocuteur de Vladimir Poutine sur la scène européenne, face à une Angela Merkel déclinante où des leaders eurosceptiques ayant moins d’influence.

    Diplomatie: au fort de Brégançon, Macron tend la main à Poutine pour préparer le G7

  2. Arnaud Jacquemin, administrateur délégue d’Univers Drink
: «
Il y a dix ans, quand nous avons lancé nos produits, le sans alcool passait inaperçu. Aujourd’hui, c’est un vrai phénomène.
»

    Bières et vins sans alcool: une croissance à faire tourner la tête

  3. Souvent, dans les points relais, une pièce est dédiée aux colis.

    Les points relais, stressants, énergivores et peu rentables

Chroniques
  • Vous avez de ces mots: le {Culot} d’Arthur Masson

    Le précédent billet de cette chronique vous a rappelé que le wallon reçoit, dans la bande dessinée, un traitement parallèle à celui dont a bénéficié le Brussels Vloms dans quelques albums d’Hergé. Ce même wallon peut-il parfois se retrouver dans des textes où il serait mélangé avec du français, à l’image du bruxellois « beulemans », hybride de flamand et de français ? Eh bien oui ! Quelques auteurs se sont illustrés naguère dans cet exercice, tantôt en créant un parler mixte wallo-français, tantôt en insérant des séquences de wallon dans un texte rédigé en majeure partie en français.

    Le premier cas de figure fera l’objet d’un prochain billet. Quant au second, il a été principalement illustré par un auteur quelque peu oublié des jeunes générations, mais dont le succès a été spectaculaire dans la seconde moitié du 20e siècle : Arthur Masson. Né en 1896 à Rièzes (...

    Lire la suite

  • Au Pukkelpop, le drapeau qui met le feu. Dangereux...

    Suite à la proposition faite par la N-VA au prochain gouvernement flamand d’établir un « canon » de l’identité flamande, des historiens du nord du pays ont dénoncé une mauvaise manière d’enseigner l’histoire. Il faudrait plutôt, affirmaient-ils, expliquer aux jeunes que l’histoire est une construction qui est déterminée par les questions que l’on pose au passé. Ce serait encore mieux si ces questions étaient posées par les élèves....

    Lire la suite