Accueil Monde France

Alors que la France commence à se déconfiner, Emmanuel Macron plus que jamais bousculé

Alors que la méfiance a gagné le pays, le parti présidentiel pourrait perdre sa majorité absolue à l’Assemblée nationale.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Sachons nous réinventer, moi le premier », lançait Emmanuel Macron à la télévision au plus fort de la crise sanitaire, il y a un mois. Le président ne croyait pas si bien dire. C’est sa propre majorité qui l’exhorte désormais au changement. Une vingtaine de députés LREM, d’une sensibilité de gauche écologiste, menace de créer un groupe dissident à l’Assemblée nationale. En s’alliant avec d’anciens socialistes et des Verts, ils formeraient un groupe « Écologie, démocratie et solidarité ». À la manœuvre : un proche de Nicolas Hulot, Matthieu Orphelin, qui était déjà en délicatesse avec le pouvoir. Leur départ serait un symbole fort. Le président perdrait ainsi la majorité absolue qu’il avait conquise lors du big bang électoral de 2017.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Biot Philippe, vendredi 15 mai 2020, 17:29

    Quand tout réussit, tous les fans se bousculent autour du patron. Quand le navire tangue.....oùu sont les fans? C'est pareil partout. En Belgique, en France, en G-B, aux USA....Quand le bateau reprend son cours, comme en Allemagne, tous les critiques reviennent se ranger derrière Angela. L'homme est l'homme.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs