Accueil Culture

«Les nouveaux sauvages»: un film exutoire

Un film à sketchs argentin jouissif, féroce et troublant sur la monstruosité humaine, produit par les frères Almodovar. A voir par le prisme de l’ère Covid-19.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Intéressant de (re)voir ces Nouveaux sauvages (Relatos Salvajes) en cette période si singulière, car les héros de ce film à sketchs (six histoires) produit par les frères Almodovar sont des gens ordinaires soumis comme vous et moi aux injustices, aux inégalités, aux exigences du monde, et vulnérables face à une réalité qui soudain change et devient imprévisible. De quoi révéler la monstruosité humaine… Entre tension et hilarité, l’Argentin Damian Szifron nous rappelle ainsi que nous sommes au bout de quelque chose… Tiens, tiens… C’est troublant et jouissif, surréaliste et féroce, drôle et terrifiant.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs