Accueil Belgique Politique

Dépenses: faute de vrai gouvernement, le Parlement se fait très généreux

Souvent pour aider les citoyens les plus impactés par la crise corona, les partis multiplient les propositions de loi à incidence budgétaire. Sans le corset traditionnellement imposé par un exécutif de plein exercice. La facture monte.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 5 min

Je suis effarée de voir tout ce qui est déposé, en demandant plein d’argent, même sur des compétences des entités fédérées », s’étonne une députée francophone. « Quand on compte toutes les propositions, on atteint des sommes énormes », embraie un chef de groupe flamand. Un ministre : « Comme il n’y a pas de véritable majorité au Parlement, les députés votent des textes qui coûtent de l’argent, le gouvernement n’a aucun contrôle là-dessus. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Dagnelie Raphaël, vendredi 15 mai 2020, 11:02

    L’irresponsabilité des politiciens surtout ceux dit de gauche. Qui va payer la note. Comme d'habitude la classe moyenne.

  • Posté par Goussaert Filip, vendredi 15 mai 2020, 10:31

    C'est cela des partis qui sont responsables?! Sous la couverture du covid, en plus.

  • Posté par De Ronde Michel, vendredi 15 mai 2020, 10:24

    Très bon article de Martine Dubuisson, intéressant, informatif et professionnel !

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, vendredi 15 mai 2020, 10:22

    Dans une entreprise privée, ils auraient déjà tous été déclaré en faillite. Marre de les voir claquer "notre" argent pour leur fond de commerce que sont leurs électeurs... Chacun y va un peu plus loin et fort que l'autre, et au fur et à mesure que le temps passe... et que le gouvernement ne peut plus les contrôler, les montants distribués montent en flèche, sous tous les prétextes !

  • Posté par Vynckier Albert, vendredi 15 mai 2020, 9:45

    comme qui dirait l'autre: "les conseilleurs ne sont pas les payeurs"

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs