La réouverture des grands marchés reste en suspens à Bruxelles

Le marché Anneesens à Bruxelles
Le marché Anneesens à Bruxelles - Thomas Blairon

Les communes bruxelloises organisent la réouverture des petits marchés qui débutera lundi, mais des questions demeurent pour ceux dépassant le seuil maximal des 50 étals fixé par le Conseil national de Sécurité, ont fait valoir jeudi les échevins concernés.

Conformément aux recommandations du Conseil national de Sécurité divulguées mercredi, l’entrée dans la phase 2 du déconfinement permettra de rouvrir à compter de lundi prochain les marchés de maximum 50 échoppes, moyennant l’accord des autorités locales, un plan de circulation permettant de faire respecter les règles de distanciation sociale, l’imposition du port du masque aux marchands et l’émission d’une recommandation à faire de même pour les clients.

Ixelles

L’échevine ixelloise Audrey Lhoest annonce que tous les marchés d’Ixelles rouvriront la semaine prochaine, à commencer par celui de la place du Luxembourg mardi, puis ceux des places du Châtelain mercredi, du Vieux Tilleul jeudi, Brugmann vendredi et Flagey durant le week-end. La limitation à 50 stands ne concerne que ce dernier, de peu. Seuls les abonnés habituels seront autorisés afin de ne pas dépasser sous le seuil fixé.

Anderlecht

À Anderlecht, le marché de la Vaillance rouvrira mercredi avec des adaptations, mais rien n’est encore arrêté pour le site des Abattoirs. La commune fait valoir une intention de rouvrir dans le respect des règles, mais seulement si cela s’avère faisable, ce qui est en cours de discussion.

Saint-Gilles

À Saint-Gilles, l’échevin Francesco Iammarino explique attendre la parution de l’arrêté ministériel détaillant les obligations à respecter avant de se prononcer pour le marché du Midi, qui compte plus de 200 marchands ambulants. « On envisage différentes solutions, mais on attend de l’arrêté ministériel, qui précisera les mesures entendues. Est-ce qu’on peut faire plusieurs sites de 50 exposants ? Est-ce que c’est automatiquement annulé ou est-ce qu’on peut limiter le nombre d’exposants à 50, ce qui pourrait nous permettra d’organiser une tournante entre les exposants ? » Le marché du Parvis aura lui bien lieu le week-end des 23 et 24 mai.

Bruxelles

Les services de la Ville sont à pied d’œuvre pour organiser la réouverture des petits marchés, en ce inclus ceux des places Sainte-Catherine et Anneessens. Posent encore question pour leur taille supérieure à 50 emplacements ceux des places Emile Bockstael et du Jeu de Balle, de la chaussée d’Anvers et celui des Antiquaires, qui a lieu le week-end au Sablon. « On étudie les possibilités pour rentrer dans les conditions en limitant les marchés à 50 emplacements », explique l’échevin bruxellois Fabian Maingain. « On essayera de prendre une décision la semaine prochaine. (…) On cherche activement une solution pour la place du Jeu de Balle car on sait que le quartier vit au rythme de ce marché ».

Le marché Gourmet du jeudi soir au Sablon ne sera lui par rouvert, en accord avec l’exploitant. Proposant de la dégustation, il s’apparente à une activité horeca. Le marché matinal Mabru, qui assure une activité de grossiste notamment pour les magasins d’alimentation, est toujours resté ouvert.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous