Accueil Culture Musiques

Musique indé: et maintenant, qu’est-ce qu’on fait?

Touché de plein fouet par la crise sanitaire, le circuit musical indépendant en Fédération Wallonie-Bruxelles regroupe ses forces vives. Un comité de concertation vient d’être porté sur les fonts baptismaux. L’espoir : devenir un interlocuteur privilégié des cabinets ministériels traitant de la Culture.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il n’y a aucun doute là-dessus : une structure représentant l’ensemble des métiers de la musique (des musiques actuelles, s’entend) présente un intérêt majeur, surtout dans le contexte de crise sanitaire que nous connaissons. Une crise qui a notamment amené l’interdiction des festivals et des concerts, lesquels reprendront peut-être, un jour, à une date indéterminée… Né officiellement cette semaine, le CCMA, pour Comité de concertation des métiers des musiques actuelles, rassemble des représentants d’organisateurs de concerts, d’artistes, de labels indépendants, de bookeurs et manageurs, de professionnels de la communication et de techniciens.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs