Les mini-entreprises Echooo et Alibabâche représenteront la Belgique au niveau européen

Malgré la crise sanitaire, 3.400 élèves du secondaire ont développé 417 projets de mini-entreprise, s'est réjoui vendredi lors d'une interview avec l'agence Belga Thierry Villers, directeur de l'ASBL Les Jeunes Entreprises (LJE).

C'est finalement "Echooo" qui a été retenu parmi les 16 initiatives sélectionnées. Ses membres ont imaginé une poubelle connectée qui cible principalement les entreprises et incite à changer ses habitudes par le biais de la "gamification", soit l'organisation de défis ludiques entre départements. Une idée qui suscite déjà l'intérêt concret d'investisseurs, souligne M. Villers. Le jury a été impressionné par le niveau d'accompagnement client du projet, une dimension inédite à ce stade du concours, a-t-il détaillé.

Dans la catégorie réservée au supérieur (YEP), c'est "Alibabâche" qui a émergé parmi les 17 finalistes, eux-mêmes sélectionnés parmi 300 projets portés par 1.500 étudiants. Ses concepteurs, futurs ingénieurs agronomes, ont imaginé une couche à base de restes alimentaires pour remplacer les silos utilisés pour la transformation de matières agricoles. Celle-ci peut ensuite être elle-même récupérée pour nourrir le bétail, ce qui fait de l'initiative un modèle en termes d'économie circulaire, se félicite Thierry Villers.

Les deux lauréats représenteront la Belgique lors des finales européennes, respectivement le 24 juin à Athènes (Alibabâche) et le 22 juillet à Lisbonne (Echooo). En raison de la crise du coronavirus, les événements seront cependant organisés uniquement par vidéo-conférence.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous