Coronavirus - La FGTB dépose un préavis de grève chez Agfa

Les syndicats craignent que de plus en plus d'employés ne soient obligés de rester chez eux ces prochaines semaines s'il s'avère qu'ils ont été en contact avec une personne malade. "Dans ce cas, nous considérons cela comme du chômage temporaire pour force majeure", explique le représentant ABVV Tom Vercammen. "La convention collective de travail prévoit dans ce cas que l'entreprise contribue à hauteur de quatre heures par jour du salaire brut", outre l'intervention des autorités. Selon les organisations de travailleurs, l'entreprise ne respecte pas la CCT.

Les syndicats déplorent également la manière dont sont traités les travailleurs en cette période de coronavirus. "Nous avions demandé une prime car les employés s'évertuent à maintenir l'entreprise à flots depuis 10 semaines maintenant. On n'a rien vu venir", poursuit M. Vercammen.

Direction et syndicats doivent se retrouver autour de la table lundi midi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous