Accueil Belgique Politique

Zakia Khattabi rejetée à la Cour constitutionnelle: l’attitude du MR pointée du doigt

Zakia Khattabi n’a pas recueilli les deux tiers des voix au Sénat pour être nommée juge à la Cour constitutionnelle. Ecolo condamne ce rejet et pointe du doigt le MR et la N-VA.

Temps de lecture: 2 min

Les sénateurs se sont prononcés ce vendredi sur la candidature de Zakia Khattabi pour devenir juge à la Cour constitutionnelle. Lors d’un premier vote sur les 59 votants, il y a eu 20 votes blancs ou nuls et parmi les 39 votes valables, 28 sont en faveur de la candidature de Zakia Khattabi et 11 en faveur de celle de Cécile Thibault (Ecolo également). Après un vote de ballottage avec les mêmes résultats, aucune candidate n’a été retenue. La procédure de nomination va maintenant être relancée pour la troisième fois, et le 12 juin, le Sénat se retrouvera pour voter.

Dans un communiqué, Ecolo condamne fermement le rejet de la candidature de Zakia Khattabi à la Cour Constitutionnelle. Les écologistes regrettent que Zakia Khattabi « n’ait pas été jugée sur les qualités de sa candidature et ses motivations ».

Ecolo critique également la décision du MR de ne pas soutenir la candidate. « Ecolo déplore qu’un parti comme le MR, historiquement attaché aux institutions de notre pays et aux usages permettant leur fonctionnement, ait dans un premier temps entretenu le doute et la confusion sur la légitimité de la candidate des écologistes, et finalement, contribué à la mobilisation à son encontre, participant ainsi à créer un grave précédent et à fragiliser le fonctionnement de notre État de droit » peut-on lire dans ce communiqué.

« C’est un calcul politicien. Le MR a mêlé les enjeux politiques du moment avec le choix d’un juge à la Cour constitutionnelle », a déploré la cheffe de groupe Ecolo, Helène Ryckmans, dans les couloirs du Sénat. « Cela laisse des traces mais nous ne voulons pas faire comme le MR et mélanger les dossiers », a-t-elle ajouté. Les Verts n’ont pas encore décidé qui sera leur prochain candidat, Mme Khattabi ayant annoncé qu’elle poursuivait son mandat parlementaire. « Une chose est sûre : personne ne nous dira qui nous devons présenter », a averti la sénatrice.

Autres réactions

Céline Fremault (CDH) a également réagi à la nomination, estimant que Zakia Khattabi « devait être nommée en l’état actuel des choses ».

Ahmed Laaouej (PS) attaque également le MR, qualifiant leur attitude de « déplorable et politicienne ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

60 Commentaires

  • Posté par Lefebvre Michel, vendredi 15 mai 2020, 17:37

    Les deux candidates étaient Ecolo, le MR a voté pour une des deux, ce n'est donc pas un vote anti-Ecolo.... ou est le jeu politicien la dedans ?

  • Posté par Mourmaux Jean-François , vendredi 15 mai 2020, 17:54

    Le MR a voté pour la candidate qui avait le moins de chance d’être élue... cqfd.

  • Posté par Wachtelaer Claude, vendredi 15 mai 2020, 17:27

    Quelque chose m'échappe dans le raisonnement d'Ecolo. Si on ne peut pas s'opposer à une candidature proposée par un des partis, à quoi sert le vote ? Une chose est de dire que le mandat doit revenir à un parti, autre chose est d'évaluer les compétences de la personne et son acceptabilité par les autres partis (la personnalité d'un juge constitutionnel devant faire l'objet d'un large consensus qui transcende les clivages politiques). Pourquoi Ecolo ne propose-t-il pas la suppression du vote ? Parce que le parti est favorable à la dépolitisation :-) ?

  • Posté par De Ronde Michel, vendredi 15 mai 2020, 17:27

    "Zakia Khattabi n’a pas recueilli les deux tiers des voix au Sénat pour être nommée juge à la Cour constitutionnelle". Tout est dit, la démocratie a parlé !

  • Posté par Zondack Leon, vendredi 15 mai 2020, 17:24

    Bref,tout ce qu'on aime dans notre sérail politique. Tout ce qu'on veut conserver absolument. J'ironise bien sûr car voici un bon exemple de ce qui doit vraiment changer. Ils sont tous (et je dis bien tous) à mettre dans le même panier. Aucun n'en sort blanc comme neige car tous ont la même maxime ; faites ce que je dis,pas ce que je fais. Bouchez qui dit appliquer une règle (pourtant de bon sens cette fois) mais qui "oublie" de l'appliquer quand ça ne l'arrange pas comme par ex. pour le tarif prosumer. Les écolos qui communiquent depuis longtemps qu'ils font de la politique autrement alors qu'ils mangent aux mêmes rateliers dès qu'ils le peuvent comme ici. Le PS en jouant les vierges effarouchées (un comble de leur part). Tout cela doit changer mais...rien ne changera probablement.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une