Coronavirus - Swissport n'annonce pas (encore) de licenciements mais envisage tous les scénarios

"Aucun aspect n'est laissé de côté. L'objectif est de revoir tous les leviers de performance de notre organisation et de nos activités, tant internes qu'en relation avec nos clients et partenaires. Cette revue sera finalisée dans les prochaines semaines et fera, à ce moment, l'objet d'une communication", poursuit l'entreprise.

La direction de la société de manutention aéroportuaire, dont Brussels Airlines est le principal client, ne cache pas que la situation est particulièrement difficile. En mars et avril, les activités de Swissport Belgium ont connu "une chute vertigineuse", et ont été pratiquement nulles ces dernières semaines en ce qui concerne les services au sol pour les vols passagers.

"Il est clairement établi à ce stade que la situation mettra longtemps avant de retourner à la normale", estime la direction. "Selon les propres prévisions de redémarrage de nos compagnies clientes, nous tablons sur environ 40% d'activité d'ici la fin de l'année, et sans doute pas plus de 70 à 80% en 2021."

Swissport Belgium, qui selon le journal De Tijd est au bord du gouffre, explique encore avoir pris "toutes les mesures" pour préserver ses liquidités au maximum afin d'assurer la continuité de ses opérations.

Swissport Belgium SA et Swissport Belgium Cleaning SA fournissent des services d'assistance en escale à Brusses Airport. "Les activités liées au fret sont traitées par une société sœur Swissport Cargo Services Belgium SA, entité juridique distincte active aux aéroports de Bruxelles et de Liège, et qui n'est pas concernée par le présent communiqué", précise-t-on encore.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous