Dries Mertens (Naples) devrait rejoindre Romelu Lukaku à l’Inter Milan en fin de saison

photo news
photo news

Une attaque 100 % belge à l’Inter la saison prochaine ? Pour la Repubblica, il ne fait aucun doute que Dries Mertens rejoindra Romelu Lukaku dès que le mercato rouvrira. Qu’il s’adjoindra à son équipier en sélection pour animer le front offensif des « Nerazzurri ». Le quotidien ajoute, sans en préciser le montant (selon Sky, le Belge aurait refusé une prolongation de 2 ans à Naples à 10 millions € plus prime à la signature), que le Louvaniste a trouvé un accord pour les deux prochaines saisons…

Adepte du 3-5-2, mais aussi d’une association entre un attaquant musculeux et un autre plus agile, Antonio Conte se ravit à l’avance de cette signature annoncée. De surcroît, Mertens connaît déjà de fond en comble son futur partenaire et revendique aussi une expérience de haut vol en Serie A. En six saisons et demie, le Diable rouge a en effet inscrit 90 buts en 226 matches de championnat sous la casaque bleu ciel ; surtout, il a marqué l’histoire du SSC Napoli en devenant le co-meilleur buteur absolu des « Azzurri » avec 121 réalisation, à égalité avec Marek Hamsik… Plus prosaïquement, Conte, de son côté, a déjà dû imprimer, dans son esprit, l’addition (de buts), que la société « LittleDries&BigRom » présentera aux défenses italiennes dans quelques mois. Une bien grasse consolation au moment où Lautaro Martínez, 22 ans, rejoindra lui aussi un compatriote (Messi) sous d’autres cieux contre sa clause libératoire fixée à 100 millions €, soit quatre fois plus que la somme que l’Inter avait déboursée en juillet 2018 pour le « Toro » du Racing Club Avellaneda.

TROIS BELGES ?

Idole à Naples, considéré par Rino Gattuso, Mertens a sans doute fini par se lasser de ce bras de fer avec son président, De Laurentiis ; pour la prolongation du contrat d’abord, pour cette amende toujours en cours après la mutinerie de Salzbourg en novembre, tout en étant alléché, d’un autre côté, par la perspective de ce partenariat avec Lukaku. Et puis, si la Serie A reprend – le 13 juin ? –, « DM » bénéficiera encore de 12 matches pour améliorer son record de buts. Si ce n’est que son contrat aura expiré au 30 juin et que, sauf décision contraignante de la Fifa ou main tendue de son président, sa saison sera terminée à cette date, mais pas le championnat, tant s’en faut. Il ne pourra en effet rejoindre l’Inter qu’à la réouverture du mercato. Postposée sine die…

Mertens serait le sixième joueur belge à défendre les couleurs de l’Inter, après Ludo Coeck, Enzo Scifo, Gaby Mudingayi, Radja Nainggolan (qui appartient toujours à l’Inter) et Romelu Lukaku (plus, pour les puristes, Brncic, double nationalité et Xian Emmers ainsi que Vanheusden membres de la Primavera).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous