Accueil Monde Union européenne

Le coronavirus pèse sur la négociation du Brexit

Alors que se termine un nouveau round de négociations, la pandémie met une pression nouvelle sur des négociations Brexit déjà mal engagées. La perspective d’un accord ambitieux entre Union européenne et Royaume-Uni à la fin de 2020 s’éloigne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

C’est vrai que la lutte contre le coronavirus mobilise une grande partie de nos capacités », admet Nigel Mills, député britannique de la majorité conservatrice. Lui-même a fait campagne pour le Brexit au moment du référendum, il estime toujours que le divorce doit être consommé à la fin de l’année, comme prévu. Mais ce membre de la commission sur la nouvelle relation entre Union européenne et Royaume-Uni à la Chambre des communes reconnaît que l’épidémie de Covid-19 ne permet pas de travailler aussi efficacement qu’il le faudrait. Le négociateur européen Michel Barnier de son côté estimait fin avril que « les vidéoconférences (…) ce n’est pas la même chose pour la qualité des discussions et négociations ». Euphémismes ? Kirsten Oswald, députée indépendantiste écossaise (SNP) va plus loin encore : « Le gouvernement se focalise à raison sur le combat contre le coronavirus. Dans ces circonstances, arriver à un accord entre Londres et les 27 serait un miracle. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Nijs Eric, lundi 18 mai 2020, 23:13

    Qui paie la facture de toutes ces reunions liees au Brexit ?

  • Posté par Nijs Eric, lundi 18 mai 2020, 22:53

    L’EU a d’autres priorites a gerer que les caprices de B.j. qu’il se debrouille avec le boxon qu’il a cree. Brexit dur? YES EU can ! Et on s’occupe de la relance de l’economie EU.

  • Posté par Nijs Eric, lundi 18 mai 2020, 22:53

    L’EU a d’autres priorites a gerer que les caprices de B.j. qu’il se debrouille avec le boxon qu’il a cree. Brexit dur? YES EU can ! Et on s’occupe de la relance de l’economie EU.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs