Accueil Belgique

Jacqueline Galant: «Calculer le retard en fonction du ressenti du voyageur»

La ministre de la Mobilité préfère la ponctualité « pondérée » par le nombre de voyageurs à bord des trains.Elle existe mais on ne l’utilise pas.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Jacqueline Galant, la ministre de la Mobilité, a inscrit une nouvelle manière d’évaluer la ponctualité des trains dans sa « vision stratégique pour le rail en Belgique ». Elle propose une « ponctualité pondérée ». « C’était déjà inscrit dans le contrat de gestion mais ce n’était pas appliqué, explique-t-elle. Il s’agit de vraiment tenir compte du ressenti du voyageur alors qu’aujourd’hui, on calcule la ponctualité de manière identique que ce soit un train dans une zone rurale où il y a dix voyageurs et un train dans une zone urbaine où il y a 1.000 voyageurs en heure de pointe.  »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs