Accueil Société Régions Bruxelles

«Bruxelles a besoin de plus d’espace public»

A eux deux, Elke Van den Brandt et Pascal Smet supervisent la mobilité et l’urbanisme à Bruxelles. La crise du corona est l’occasion de récupérer de l’espace public pour le rendre aux gens, disent-ils.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 7 min

On les retrouve assis sur un banc de la place Fernand Cocq à Ixelles, baignée de soleil. Un exemple de la mutation d’une place à bagnoles en un espace de rencontre convivial ponctué de zones de verdure où, quand le temps est clément, les enfants jouent et s’aspergent dans le jet des fontaines. Le symbole de la ville dont rêvent Elke Van den Brandt (Mobilité, Groen) et Pascal Smet (Urbanisme, one.brussels, ex-SP.A). Mais la crise du coronavirus met l’attractivité des villes à rude épreuve et les met au défi de reconquérir les visiteurs et même leurs propres habitants… La profession de foi des deux ministres bruxellois : recréer de l’espace pour les gens ; tous les gens. De l’espace qu’on va souvent prendre sur celui qu’occupe aujourd’hui la voiture.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par van aubel didier, vendredi 22 mai 2020, 17:41

    Pascal Smet, la reine des klettes ! Encore un type qui essaie de te vendre de l'intelligence et il n'a pas un seul échantillon sur lui ! Le plus fou, c'est qu'il se croit probablement intelligent . . . pauvres de nous ! En fait il est con comme un panier et n'a fait que des dégats à Bruxelles ! Il ne s'arretera pas avant d'avoir transformé Bruxelles en ville pour Bisounours attardés et pour Babacool ayant abusé de la fumette ! Il serait grand temps de le pré-pensionner car il est très attaqué du bulbe . . .

  • Posté par van aubel didier, vendredi 22 mai 2020, 17:02

    Pascal Smet, la reine des klettes ! Encore un type qui essaie de te vendre de l'intelligence et il n'a pas un seul échantillon sur lui ! Le plus fou, c'est qu'il se croit probablement intelligent . . . pauvres de nous ! En fait il est con comme un panier et n'a fait que des dégats à Bruxelles ! Il ne s'arretera pas avant d'avoir transformé Bruxelles en ville pour Bisounours attardés et pour Babacool ayant abusé de la fumette ! Il serait grand temps de le pré-pensionner car il est très attaqué du bulbe . . .

  • Posté par Wastchenko Thomas, vendredi 22 mai 2020, 15:29

    Bruxelles est déjà une ville verte,une ville qui possède quasiment le plus grand nombre d’espaces verts en Europe.Je pense que la répartition de l’espace public est deja très bien conçu. Laisser encore moins de place à la voiture sera un véritable cauchemar pour les automobilistes et les riverains. Laisser ces deux ministres radicaux et totalement anti voitures aux manettes est une catastrophe sans nom. Bruxelles va devenir un désert économique. Il faut un partage mieux équilibré entre tous,pas une politique où tout l’espace n’est prévu que pour les piétons et cyclistes.

  • Posté par L'Hermite Marc, samedi 16 mai 2020, 19:17

    Je constate que l'âgisme fait aussi des ravages dans le cerveau de nos décideurs politiques rêvant de redéfinir l'espace public de Bruxelles, essentiellement au profit des piétons et des cyclistes. Et aussi voulant le densifier dans des Tours: parfait en cas de nouveau confinement pandémique! Nombre de séniors ne sont cependant ni prêts ni surtout physiquement capables d'utiliser partout vélos et trottinettes, particulièrement dans une ville qui n'est pas plate comme la plupart en Flandre et aux Pays-Bas; quant aux vélos électriques, leur usage leur est bien difficile vu le poids quasi prohibitif d'environ 20 Kilos au bas mot; à pied ils n'iront pas non plus bien loin. Vous nous direz qu'ils n'ont qu'à utiliser les transports en commun mais monter et descendre des trams et bus n'est pas toujours évident et le confort n'est guère au rendez-vous, surtout lorsque devenus des boîtes à sardines et un nid de miasmes. Quant aux stations de métro, les escalators y sont beaucoup trop souvent en panne et même les ascenseurs (absents dans nombre de stations) le sont aussi plus ou moins souvent. Et ne comptez guère sur un dépannage dans la demi-heure, soir et WE compris. Ah oui, la solution pour les séniors, c'est de rester confiné/parqué dans des résidences services ou des maisons de repos, souvent infâmes, à défaut d'avoir de gros moyens et de faire de l'exercice en chambre. Peut-être un mini-tricycle à moteur à garer n'importe où! Tous sont loin d'avoir un déficit moteur suffisant pour mériter une carte d'handicapé et puis il faut qu'il y ait de la place disponible et que ce ne soit pas au diable vauvert! A quand des tapis roulants doublant certains trottoirs, au moins dans les rues en pente? Et des passages protégés des intempéries et des coupe-vent? Et que piétonniers et trottoirs cessent de servir à des cyclistes et trottinettes kamikazes! Ce que nombre de bruxellois demandent par contre c'est aussi de pouvoir se déplacer aisément et rapidement en voiture personnelle dans leur ville, de parvenir à se stationner pour quelques heures à la place des voitures-ventouses des riverains qui n'ont pas de garage, qui ont plus qu'un véhicule, qui ne veulent pas utiliser leur garage mais disposer devant celui-ci d'une place de parking réservée, et/ou surtout dont le garage sert de cave, de remise, de grenier, voire d'atelier. Oui d'accord, l'intrusion et le stationnement des navetteurs extérieurs à la Région est le plus gros problème pour tous les bruxellois, tant pour la fluidité de leur circulation que pour pouvoir se parquer là où ils veulent aller pour se distraire, s'aérer, se promener, aller au café ou au restaurant, faire des achats (ramener son shopping en tram-bus-métro-à pied peut être un vrai calvaire pour certains). Les parcmètres et autres stationnements couverts sont à des prix de plus de plus en plus prohibitifs, d'usage de plus en plus contraignant: plus de cash, plus d'indications correctes des conditions et tarifs avant de se parquer et d'avoir mis en route une machine qui, parfois ne vous indique pas clairement et en temps utile combien vous allez payer et jusque quand, avant de débiter votre carte sans vous laisser le temps d'annuler! Le parking ne devrait nullement être réservé aux seuls riverains-ventouses mais permis à tous les habitants de la Région bruxelloise selon le principe d'une zone bleue permettant un délai décent, modulable jusque 3 à 4 heures, permettant à l'aise diverses activités... Au cas contraire, nos édiles se désoleront de la paupérisation de leurs administrés, de plus en plus nombreux à requérir un assistanat (j'oubliais que c'est là un bon terreau électoral!). Sans doute aussi de moins en moins de droits de succession pour leurs finances.

  • Posté par Van Haesendonck Eric, samedi 16 mai 2020, 12:31

    Le vélo et la marche c'est bien beau en été et lorsque l'on est jeune. En hiver quand il fait 5 ° et qu'il pleut ce n'est pas possible! Ensuite pour pouvoir se déplacer à pied il faut pouvoir se sentir en sécurité dans les quartiers que l'on doit traverser, ce qui n'est pas toujours le cas. Je suis d'accord que la ville n'est pas agréable à vivre, il y a à Bruxelles un problème de surpopulation et d'incivisme qui ne sera pas resolu avec quelques arbres.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs