Accueil Société Enseignement

Retour à l’école: que faire si un enfant tombe malade à l’école ?

Ce lundi, cent vingt mille élèves vont reprendre le chemin de l’école. Une école qui ne sera plus vraiment comme avant. « Le Soir » balise la rentrée pour les profs, les élèves et les parents.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Ainsi donc, 120.000 élèves de 6e primaire et des classes terminales en secondaire sont appelés à reprendre le chemin de l’école à partir de lundi. L’opération est préparée minutieusement – presque militairement – depuis des semaines par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les pouvoirs organisateurs, les directions d’écoles, les enseignants, le personnel administratif et d’entretien…

Objectif : déconfiner l’école et recréer du lien social en minimisant les risques. Le tout avec des procédures à ce point pointilleuses qu’elles empêchent certaines directions de dormir. Pointilleuses mais inédites aussi. Comme cette division de l’école en espaces réservés à de petits groupes, comme une hygiène maximale tranchant avec les habitudes, comme l’instauration d’un dialogue parents-enseignants pour décider de la réussite – ou non – d’un élève…

Au-delà de la crise sanitaire, le Covid bouscule bien des pratiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs