Emmanuelle Papleux, pneumologue: «Nous ne sommes pas prêts à supporter une 2e vague» (vidéo)

Emmanuelle Papleux, pneumologue: «Nous ne sommes pas prêts à supporter une 2e vague» (vidéo)

Alors que la Belgique a entamé son déconfinement progressif, une des plus grandes craintes est l’arrivée d’une deuxième vague. Depuis plus de deux mois, le personnel soignant est en première ligne pour lutter contre le Covid-19. L’occasion pour Emmanuelle Papleux, pneumologue pour les hôpitaux bruxellois Iris Sud de faire le point au journal télévisé de la RTBF.

Huit semaines de fatigue

« Ces huit semaines ont été épuisantes pour l’équipe. Aussi bien physiquement que psychologiquement, » a-t-elle admis.

« On a mis notre vie privée de côté pour se consacrer aux patients. Nous ne sommes pas prêts à supporter une deuxième vague. Les équipes sont très fatiguées. On demande à l’ensemble de la population de faire très attention. »

La rapide adaptation

Emmanuelle Papleux a expliqué la réorganisation très rapide des hôpitaux. « Très vite il y a eu ce dynamisme, cette volonté de créer quelque chose d’efficace. » Et ce, malgré le manque de matériel. « Tous les masques de tous les services ont été recentralisés à un seul endroit pour permettre une distribution bien réfléchie. » Malgré ça, les protections manquent. « On a dû garder des masques pendant trois jours de manière successive. »

Et si la fatigue physique et psychologique est présente, le repos sera pour plus tard. Pas question dès lors de relâcher la vigilance.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous